loading

Voix de
Syrie et de la région,
10 ans plus tard

Voices from Syria and the region - A virtual exhibition

15/03 > 30/03/21

Bruxelles

Un parcours photographique qui révèle la force et la résilience des Syrien.ne.s exilé.e.s et de ceux qui les accueillent dans les pays limitrophes de la Syrie, avec le soutien de l’Union Européenne.

Découvrez le parcours
  • Place de la Résistance / Anderlecht
  • Place Saint-Denis / Forest
  • Place Sainte-Croix / Ixelles
  • Place Van Meenen / Saint-Gilles
  • Place Saint-Josse / Saint-Josse-ten-Noode
  • Parc Josaphat / Schaerbeek
  • Parvis Saint-Pierre / Uccle
  • Place de la Monnaie / Ville de Bruxelles
  • Place Wiener / Watermael-Boitsfort
  • Esplanade de la Maison Communale / Woluwe-Saint-Pierre

© European Union 2017 / Johanna de Tessières

Découvrez le parcours Découvrez le parcours

Le conflit en Syrie est actuellement dans sa 10eme année. Il a déclenché l’une des pires crises humanitaires de l’histoire moderne. A ce jour, les Syriens constituent la plus grande population de réfugiés et de personnes déplacées au monde, issues d’un seul conflit. Ils se sont vus contraints de fuir leurs maisons et leur pays pour trouver refuge à travers le monde. Plus de 970.000 refugiés syriens se trouvent aujourd’hui en Europe. Mais une vaste majorité d’entre eux, plus de 5,5 millions, vivent réfugiés dans les pays voisins, principalement en Irak, au Liban, en Jordanie et en Turquie. Au cours des 10 dernières années, ces pays limitrophes de la Syrie ont accueilli la majorité de ces réfugiés syriens et ont répondu à leurs besoins, tout en soutenant leurs propres communautés débordées, et en se débattant avec leurs défis intérieurs.

Derrière ces chiffres se trouvent des vies humaines. Cette exposition met en lumière les Syriens, mais également les Irakiens, les Jordaniens et les Libanais, dont la vie a été affectée par le conflit en Syrie. Leurs histoires témoignent d’une résilience et d’une détermination extraordinaires à aller de l’avant et à espérer un avenir meilleur.

Depuis sa création en 2014, l’Union européenne et ses Etats membres, ainsi que la Turquie et le Royaume-Uni, ont mobilisé plus de 2,3 milliards d’euros en faveur du Fonds fiduciaire régional de l’Union européenne en réponse à la crise syrienne afin d’aider les pays voisins de la Syrie à faire face à cette crise des réfugiés. A ce jour, plus de 7 millions de réfugiés et de personnes vulnérables issues des communautés locales bénéficient, entre autres, d’un accès à l’éducation, aux soins de santé et à l’eau potable, ainsi qu’aux services de protection, d’assistance sociale et de soutien à l’emploi.

Le Fonds contribue également à une cohésion sociale plus forte, en mettant particulièrement l’accent sur les enfants, les jeunes et les femmes.

Johanna de Tessières est une photographe basée à Bruxelles. Elle a rejoint le Collectif Huma en 2015 et s’intéresse particulièrement aux questions liées aux Droits de l’Homme et aux réfugiés, que ce soit en Europe, en Afrique ou au Moyen-Orient.

Le travail documentaire de Johanna comprend notamment des reportages sur la communauté yézidie en Irak et sur les violences sexuelles contre les femmes congolaises aux mains des milices armées au Nord Kivu. Depuis 2019, Johanna anime également des ateliers de photographie à la Maison des Cultures de Molenbeek.

Entre novembre 2017 et Février 2020, Johanna et la journaliste Caroline Van Nespen se sont rendues en Jordanie, au Liban et en Irak pour rencontrer les bénéficiaires du soutien de l’Union européenne face à cette crise des réfugiés. Elles en ont rapporté ces portraits intimes qui nous invitent à découvrir des histoires impressionnantes de courage et de résilience.

Entendre leurs voix Entendre leurs voix

Asmaa
Henna
Rasha
Amsha
Bita
Leyla & Oum Walid
Nader
Omar